Your SEO optimized title

Décodage Biologique de la Fibromyalgie

 

La fibromyalgie est un désordre musculo-squelettique qui se caractérise par des douleurs constantes, de la sensibilité, des brûlures musculaires, un sommeil perturbé, de la fatigue extrême (perte d’énergie) et des raideurs matinales aiguës. Il y a 18 points particulièrement douloureux répartis sur l’ensemble du corps : muscles et tendons situés aux
épaules, au cou, entre les omoplates, dans le bas du dos, au nerf sciatique, aux genoux, aux coudes, aux poignets et au thorax. La persistance d’au moins 11 de ces points suffit au diagnostic. Sept femmes pour un homme en sont touchées. Certaines causes sont un déséquilibre chronique du système nerveux suite à un choc émotif ou à un accident, à un excès de zèle du système immunitaire (il continue d’agir contre un virus inexistant ou qui n’est plus là, suite à une grippe par exemple) ou une perturbation du sommeil profond.

Cela m’amène à penser que je « ne vaux rien » et me sentant impuissant à faire des changements dans ma vie.
Ce syndrome (ensemble de symptômes qui se manifestent en même temps) est lié au perfectionnisme, à l’anxiété, à la haute exigence de soi poussée au-delà de mes limites. Je vis une grande douleur morale intérieure qui me suit constamment. Elle peut avoir sa source dans un événement vécu plus jeune mais qui a été source d’une grande culpabilité. Je me sens de trop et j’ai beaucoup de difficulté à m’affirmer. Je ne me sens pas à la hauteur, j’ai l’impression d’être tombé de haut. Je sens beaucoup de pression de la part de mon entourage mais au fond, c’est moi-même qui me pousse trop. Je vis de la colère, ayant l’impression de ne pas recevoir d’amour de mon entourage. Je ne veux plus avancer. Je préfère me couper de mes émotions, ne sentant pas de douceur dans ma vie. D’où provient cette constante douleur ? Elle survient souvent lorsque je fais des gestes répétitifs et monotones. Cela me rappelle ma souffrance morale de me forcer indéfiniment à assumer des responsabilités que je n’ai pas vraiment choisies. J’ai voulu être fidèle à certains principes qui étaient en opposition avec mes besoins profonds. Je vis une vie dont je n’ai pas le goût...


J’accepte ↓♥ d’apprendre à prendre soin de moi, à me donner la douceur dont j’ai tant besoin. Je laisse vivre l’enfant qui m’habite et qui a grandi trop vite. Je n’ai plus à être une super femme (ou super homme) : je n’ai qu’à être moi. J’ai le droit d’être heureux, de vivre dans la joie. Je laisse s’exprimer ma créativité à travers le jeu, les arts, les sports ou toute
autre activité qui m’apporte un plus grand bien-être. C’est ainsi que je m’épanouis et qu’une grande paix intérieure s’installe.

Jacques Martel
Le Grand Dictionnaire des Malaises et des Maladies

 

Conjonction de plusieurs conflits :

- Conflit de dévalorisation

- Conflit d'impuissance

- Conflit de déplacement vers le bas (chute)

- Conflit de séparation

- Grande douleur morale

Une grande souffrance qui cloue sur place. Sentiment d'être le paillasson sur lequel on s'essuie les pieds. Mémoires généalogiques très lourdes (grands drames et/ou relation très dégradante). Mémoire de problème de communication entre le père et la mère, entre le masculin et le féminin. Bernard Thion - Le Biodico

 

La fibromyalgie est en lien avec des grandes blessures d'Âme comme la blessure d'abandon et la blessure d'humiliation. Ces blessures sont des mémoires karmiques et transgénérationnelles que l'on peut libérer en séance d'accompagnement.

Maryline Merel
Accompagnante en Libération des Mémoires 
Passeuse d'Âme "Je vous accompagne sur le chemin de la Transformation Humanitaire"

Contact@secret-esoterique.com

09 64 20 96 88
07 55 62 85 45

 

Partager sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle
error check_circle

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,